Retour aux articles

Je sécurise mon logement et ses occupants

Le barbecue passe au grill : ne prenez plus de risques pour vous régaler !

L’arrivée des beaux jours nous offre de bonnes occasions de cuisiner dehors entre amis ou en famille. Des adeptes du charbon de bois aux plus modernes qui préféreront les modèles au gaz, de l’appareil nomade le plus simple à la véritable cuisine d’extérieur, les barbecues font partie de nos techniques estivales de cuisson préférées. Mais cuisiner en extérieur, c’est s’exposer aussi à de nouveaux risques, dont le moindre serait de sentir la merguez !

Bien anticiper, sécuriser et réagir en cas d’accident : préparez bien le terrain, pour mieux vous concentrer ensuite sur la cuisson et la dégustation de votre repas.

2 risques principaux à éviter lorsque vous cuisinez au barbecue

C’est un moment de détente et de convivialité, mais qui n’est pas sans danger. Vous vous apprêtez à créer une foyer incandescent, et il ya belle lurette que vous ne vivez plus dans une grotte. Gardez le contrôle et du bon sens ! Cuisiner au barbecue requiert toujours une grande prudence pour assurer votre propre sécurité, celle de vos proches et notamment des enfants.

Les brûlures :
Les braises, le corps du barbecue, la grille ou les flammes sont autant de dangers de brûlures plus ou moins sévères, pendant la préparation du repas, mais aussi après, le temps du refroidissement.

Les intoxications
Contrôlez le sens du vent, pour vous épargner les fumées toxiques. Et pensez à contrôler votre barbecue au gaz contre les intoxications au monoxyde de carbone.

Plus rares sont les risques d’incendie ou d’explosion, mais restez vigilants !
Veillez à stabiliser votre appareil à barbecue pour que les braises n’enflamment pas les alentours.
Les barbecue au gaz doivent aussi être attentivement nettoyés et entretenus avant chaque utilisation et particulièrement en début de saison.

Quelques précautions utiles

Au moment du démarrage et à l’allumage :

  • Évitez de vous pencher au-dessus de l’appareil, et gardez toujours une distance de sécurité. Attention, l’alcool à brûler ou l’essence vous promettent un allumage plus rapide, avec la certitude que vous perdrez aussi le contrôle de la flamme. Sans compter les risques de toxicité quand vous aurez avalé vos saucisses au pétrole. Pour assurer votre allumage, préférez plutôt les allume-barbecues portant la norme CE. Cela fait partie des joies du barbecue : de la patience à l’allumage et de l’attention pour attiser les braises. Sinon, changez de modèles et passez au gaz ou à l’électricité !
  • Établissez un périmètre de sécurité interdit aux enfants. Prenez le temps de leur expliquer les risques de brûlures, et stoppez les jeux de ballon pendant la cuisson.
  • Ne faites pas de barbecue en cas de grand vent ou de canicule.
  • N’utilisez jamais un barbecue au charbon de bois ou au gaz à l’intérieur ou dans une pièce fermée. Leur usage est réservé aux espaces ventilés.

Pendant la cuisson :

  • Surveillez votre barbecue comme le lait sur le feu…
  • Utilisez des accessoires adaptés à la cuisson au barbecue. Ils présentent des manches plus longs avec des manches isolants (en bois ou en silicone) pour éviter de vous brûler.
  • Utilisez des maniques et évitez de porter des vêtements amples qui pourraient prendre feu.
  • Ne déplacez jamais votre barbecue après l’avoir démarré.
  • Prévoyez un seau de sable, d’eau ou de gros sel à proximité. Êtes-vous équipé d’un extincteur ?

Les gestes qui sauvent

En cas de brûlure superficielle :
Le plus souvent ce sont les mains, ou les avant-bras, les parties du corps dénudées qui sont le plus exposées aux petite brûlures. Ces brûlures sont bénignes mais douloureuses.
La première réaction consiste à rejoindre aussitôt le point d’eau froide le plus proche et de laisser couler l’eau en filet continu sur la blessure pour soulager la douleur. Maintenez ainsi de 10 à 30 minutes. La peau se refroidit et vous avez le temps d’aviser de la suite des opérations, comme de consulter votre pharmacien pour entamer la cicatrisation, avec une une crème spécifique.

En cas de brûlure grave :
La brûlure est grave parce qu’elle touche une personne vulnérable, un enfant ou une personne âgée. Elle est grave aussi parce qu’elle est étendue, ou parce qu’elle touche une zone sensible.
Il s’agit alors d’éviter les sur-complications en retirant les bijoux ou vêtements qui gêneraient les soins à apporter (sauf en cas d’adhésion profonde). N’appliquez rien sur la brûlure pour ne pas l’aggraver.
Contactez immédiatement les services d’urgence, SAMU (le 15) ou Sapeurs-Pompiers (le 18), qui vous indiqueront les premiers gestes à réaliser.

Alors, prenez toutes vos précautions. C’est vraiment simple d’éviter les risques de blessures, pour profiter au mieux de vos grillades estivales !

Je sécurise mon logement et ses occupants

Découvrez aussi