Retour aux articles

J'établis mon budget

Emprunt immobilier : Analyse et comparaison des différentes solutions de financement

Vous avez trouvé le bien de vos rêves et signé un compromis de vente? Il vous faut à présent obtenir un financement pour acquérir votre nouvelle maison ou votre nouvel appartement. Suivez le guide des différentes solutions de financement qui s’offrent à vous !

Épargne, prêts aidés ou classiques : les différents types d’emprunts

Vous avez souscrit un compte épargne logement (CEL) avant 2018 ou un plan épargne logement (PEL) ? Au bout de quatre ans pour le PEL et de 18 mois pour le CEL, vous pouvez bénéficier d’un prêt épargne logement sur 15 ans à taux privilégié, assorti d’une prime d’État exonérée d’impôts sur le revenu.

Vous êtes peut-être éligible à un prêt aidé ? Accessibles sous conditions de ressources, les prêts aidés proposent des taux plus favorables que les emprunts classiques. Le prêt à taux zéro (PTZ) s’adresse aux primoaccédants et le prêt d’accession sociale (PAS) prend en compte les aides au logement (APL) dans le calcul des remboursements.

D’une durée moyenne de 20 à 25 ans, le prêt immobilier classique propose un taux fixe, qui ne change pas pendant toute la durée du prêt, ou un taux variable, qui évolue selon un indice.

Vous pouvez peut-être y associer un prêt complémentaire dédié aux fonctionnaires, des collectivités territoriales ou encore des caisses de retraite ou de mutuelle. Le prêt action logement (ancien 1 % logement), propose des taux réduits aux salariés des entreprises adhérant au Comité interprofessionnel du logement : renseignez-vous auprès de votre employeur.

Les différents organismes de prêt

Vous n’êtes pas obligé de contracter votre prêt immobilier auprès de votre banque. Faites la tournée des établissements bancaires pour trouver le meilleur taux… et si vous souhaitez recourir à un prêt aidé, pensez à vous tourner vers un établissement bancaire conventionné.

Les banques généralistes peuvent accorder des prêts plus intéressants en raison de leurs politiques commerciales. Les banques spécialisées dans l’octroi des crédits immobiliers offrent souvent des solutions plus souples et une expertise adaptée à votre situation.

Vous n’avez pas le temps de faire la tournée des agences bancaires ? Pensez aux banques en ligne ! En quelques clics, vous obtenez une simulation en ligne et comparez facilement les offres.

Autre option : faites appel à un courtier, qui cherche pour vous le meilleur taux et présente votre dossier à votre place. Une solution pratique qui a un coût : entre 800 et 1000 euros de commission.

Obtenir un bon financement

Vous avez étudié toutes vos possibilités ? Il vous reste à choisir le meilleur financement.

Pensez à demander aux banques plusieurs simulations : différentes durées, à taux fixe ou à taux variable, plusieurs combinaisons avec les prêts à taux aidés ou les prêts complémentaires.

Le taux assurance comprise ou TAEG, est calculé à partir du montant total de votre prêt. Votre profil joue directement sur le montant de votre assurance : âge, emploi stable dans la durée. Notez que vous n’êtes pas obligé de passer par l’assurance de l’établissement bancaire qui vous accorde le prêt, si vous trouvez une offre plus intéressante à conditions équivalentes, auprès d’un assureur externe, dit « en délégation ».

Que vous négociiez vous-mêmes ou via un courtier, rappelez-vous : le meilleur emprunt immobilier reste celui que vous n’aurez pas de difficulté à rembourser !

J'établis mon budget

Découvrez aussi