Retour aux articles

Je sécurise mon logement et ses occupants

Enfants à la maison : comment sécuriser au maximum mon logement

Du nourrisson à l’explorateur en couche-culotte, en passant par le cascadeur plein d’énergie, vos enfants sont exposés à tout un panel de risques au sein de votre logement. Heureusement, quelques équipements de base et une bonne organisation de l’espace suffisent le plus souvent à prévenir les accidents domestiques. Vous souhaitez offrir une sécurité optimale à vos enfants à la maison ? Suivez le guide !

Une protection maximale dans chaque pièce de la maison : le point sécurité

Certaines consignes de sécurité s’appliquent à l’ensemble des pièces de votre logement.

Faites ainsi la chasse aux prises électriques. Disponibles en enseignes spécialisées de puériculture, les cache-prises sont à placer sur l’ensemble de vos prises. Des protège-coins en mousse peuvent être collés sur les coins et arêtes de certains meubles, comme la table basse ou un bureau.

Privilégiez également les prises multiples dotées d’un interrupteur, permettant d’éteindre facilement les appareils branchés.

Tabouret, table basse ou encore boîtes de rangements : certains de nos meubles ou objets d’ameublement peuvent se transformer en marchepieds pour les bambins équilibristes. Les éloigner du rebord de la fenêtre sécurise votre salon ou la chambre de votre enfant. Enfin, des bloque-fenêtres empêchent vos petits curieux d’ouvrir les fenêtres de plus de quelques centimètres…

Cuisine et salle de bain : une vigilance de chaque instant

Entre les sources de chaleur, les appareils électriques et les accessoires tranchants, la cuisine doit être placée en vigilance rouge en permanence ! Si vous en avez la possibilité, installez une barrière de sécurité à l’entrée de cette pièce. Des systèmes de sécurité protégeant votre enfant des plaques de cuisson sont également commercialisés : une bonne alternative si vous disposez d’une cuisine américaine…

Côté salle de bain, un tapis antidérapant placé au fond de la baignoire limite les risques de glissades. Rangez en hauteur les produits d’entretien, les médicaments et les cosmétiques : au besoin, installez des systèmes de fermeture sur les placards à portée des petites mains.

Prévention des accidents domestiques : les points à vérifier

Les barrières pour escalier sont conseillées pour protéger les bébés commençant à se déplacer à quatre pattes. Celles-ci peuvent rester installées jusqu’à ce que votre enfant maîtrise parfaitement l’exercice parfois périlleux de la montée et de la descente d’escalier ! Jusqu’à trois ou quatre ans, elles apportent une sécurité supplémentaire à votre logement.

Les rideaux et stores possèdent souvent des cordelettes ou des ficelles à portée de vos enfants. Un petit système de fixation en hauteur évite tout risque d’entortillage lorsque vous avez le dos tourné…

De même, n’hésitez pas à placer des tampons ou pastilles antidérapantes sous les tapis, afin d’éviter les chutes des petits comme des grands.

Dangers enfants : les petits détails qui font toute la différence

Capables de produire de jolies flammes, les briquets et allumettes fascinent les enfants. Pas question donc de les laisser traîner dans un cendrier ou sur la table basse. Prenez également soin d’éteindre soigneusement les bougies et les braises du feu dans la cheminée lorsque vous quittez la pièce. Un pare-feu placé devant l’âtre minimise les risques de brûlures, mais ne dispense pas d’une vigilance constante.

Stylos, crayons à papier, ciseaux, aiguille à coudre, petites perles ou billes… Ces objets, si anodins pour nous, peuvent se révéler dangereux entre les mains d’un enfant. Les glisser dans une boîte après usage est un réflexe à adopter. Autre avantage ; en prenant cette bonne habitude, votre logement va être encore plus ordonné…

Je sécurise mon logement et ses occupants

Découvrez aussi