Retour aux articles

Je protège mes biens

Garantie constructeur : quelles protections pour mes biens ?

Grille-pain qui grésille, ordinateur refusant de s’allumer ou four ne chauffant plus… L’un de vos appareils fonctionne mal ou vient de rendre l’âme ? Pas de panique, il est peut-être encore sous garantie ! Si ce n’est pas le cas, une réparation est parfois envisageable. Quelques conseils en matière de garanties.

Garanties légales : les droits du consommateur

Lors de l’achat d’un bien, deux types de garanties légales vous protègent en tant que consommateur.

Valable cinq ans, la garantie contre les vices cachés vous couvre en cas de défaut invisible rendant le produit impropre à l’usage (articles 1641 et suivants du Code civil). Attention : c’est à vous d’apporter la preuve du vice en présentant un rapport d’expertise ou des factures de réparation !

La garantie de conformité vous assure que le produit acheté est conforme à l’usage attendu (articles L. 217-4 et suivants du Code de la consommation). Vous avez le droit au remplacement ou à la réparation de l’appareil, dans un délai de deux ans. Adressez-vous au vendeur et, dans certaines conditions, faites jouer la « présomption d’antériorité » pour ne pas avoir à apporter la preuve.

Attention : ces garanties légales couvrent uniquement les défauts antérieurs à la date d’achat du produit. Pour vous garantir contre les pannes liées à l’utilisation du bien, vous devez souscrire une garantie commerciale, proposée en option par le vendeur ou par le fabricant. La garantie commerciale est la solution la plus rapide, car vous n’avez pas à apporter la preuve de l’antériorité de la panne !

Garantie commerciale : souscrire et faire jouer la garantie constructeur

Lorsque la garantie commerciale est offerte par le fabricant, on l’appelle la garantie constructeur. Cette option propose de rembourser votre bien, de le remplacer, ou de le faire réparer sans frais en cas de panne.

Lisez bien les conditions d’application dans le contrat ! La garantie peut prendre en charge le coût de remplacement des pièces défectueuses, mais pas la main-d’œuvre. Elle peut également exclure les pannes liées à une cause extérieure : le salto arrière de votre rasoir électrique a peu de chance d’être pris en charge.

Lorsque vous constatez une panne sur votre équipement, vérifiez qu’il est encore sous garantie. Si vous avez acheté le produit dans un magasin possédant un service après-vente, vous pouvez y présenter l’appareil défectueux, votre preuve d’achat (facture, ticket de caisse) et votre garantie. Dans le cas contraire, vous devez vous adresser directement au fabricant. Certains constructeurs proposent un remplacement, un échange, ou le déplacement d’un technicien à domicile.

Pensez à demander une attestation de réparation. Si l’appareil tombe souvent en panne, vous pourrez ainsi faire jouer la garantie légale, preuve à l’appui !

Bon à savoir : la garantie constructeur est valable généralement entre un et deux ans. Des extensions de garantie permettent d’étendre la durée de couverture, même si vous les souscrivez après l’achat.

Autres solutions : reprise, recyclage ou don d’appareils en panne

Le constructeur refuse la prise en charge de votre produit défectueux ? Si la panne entre bien dans le cadre des conditions prévues par le contrat, la loi vous autorise à mettre en demeure le constructeur réfractaire à l’aide d’une lettre recommandée, ou à intenter une action en justice. Si votre appareil n’est plus couvert, d’autres solutions s’offrent à vous !

Les appareils électriques sont composés de matériaux polluants : pas question de les jeter à la poubelle une fois qu’ils ont rendu l’âme. Si votre appareil est encore en bon état, vous pouvez en faire don à une association spécialisée dans la réparation et la revalorisation des appareils et objets, ou à une ressourcerie.

Vous pouvez également déposer vos équipements en panne ou cassés dans une déchetterie.

Bon à savoir : certains distributeurs vous proposent lors de l’achat d’un appareil neuf la reprise de votre ancien matériel. Dans ce cas, la reprise s’effectue au moment de l’achat ou de la livraison.

Je protège mes biens

Découvrez aussi