Retour aux articles

Je prépare mon projet

Premier logement : achat ou location ?

Être ou ne pas être locataire ? Telle est la question lorsque l’on se lance à la recherche de son premier logement. Votre choix dépend de votre situation, de votre budget et de vos projets sur le long terme. Voici quelques pistes pour prendre la bonne décision, au-delà des idées reçues !

Louer ou acheter : les questions à se poser

Afin de savoir s’il vaut mieux louer ou acheter votre premier logement, la tentation est forte de comparer le coût d’un loyer à celui d’un achat sur plusieurs années. Mais en réalité, d’autres critères sont à prendre en compte. Afin de bien choisir entre achat d’un logement et location, voici une check-list des points à ne pas négliger.

  • L’apport personnel : disposez-vous d’un capital suffisant pour investir ? Pour décrocher plus facilement un prêt en tant que primoaccédant, votre apport doit généralement représenter au moins 10 % du montant de l’achat. Sans compter qu’évidemment, plus votre apport est important, moins vous empruntez. Résultat : des mensualités et des frais réduits. Dans le cas d’un bien avec travaux, vous pouvez peut-être bénéficier d’un Prêt à taux zéro (PTZ) N’hésitez pas à vous renseigner !
  • Les taux de prêt immobilier : est-ce le bon moment pour emprunter ? Si le marché est favorable, attention toutefois à ne pas emprunter sur une période trop longue, au risque de voir les intérêts augmenter.
  • Le marché de l’immobilier : est-il facile de trouver un logement dans votre ville de recherche ? Le prix à l’achat est-il à la hausse ou en baisse ? Le contexte externe est un élément à ne pas négliger dans votre prise de décision.
  • La durée : combien de temps prévoyez-vous d’habiter dans ce logement ? Si vous achetez, comptez au minimum 5 ans. Les premières années, vous remboursez davantage d’intérêts que de capital. Soyez donc sûr de ne pas déménager trop vite (mutation professionnelle), ou anticipez si possible vos besoins au long terme (famille qui s’agrandit).

La location immobilière : avantages et inconvénients

Démarrer par la location vous offre des avantages non négligeables pour un premier logement.

Pour commencer, les démarches pour trouver un appartement ou louer une maison sont beaucoup plus simples et rapides comparées à l’achat. Bien que dans certaines villes, comme Paris, trouver un appartement à louer peut relever du défi…

Vous avez également plus de souplesse si vous souhaitez quitter le logement. Si finalement l’emplacement ne vous convient pas, que le manque d’isolation vous amène à partager votre quotidien avec vos voisins, ou que vous devez tout simplement partir pour raison professionnelle, vous pouvez déménager facilement en résiliant votre bail. Vous devez toutefois respecter un préavis de trois mois, voire d’un mois en cas de mutation ou de licenciement.

Par ailleurs, être locataire engendre moins de frais. Vous n’avez pas à payer les frais de notaire, l’assurance de prêt, la taxe foncière, les charges de copropriété… Et si vous passez par une agence immobilière, les frais en location sont beaucoup moins conséquents que ceux liés à l’achat (3 à 6 % du prix de vente). Enfin, en tant que locataire, vous êtes tenu d’entretenir le logement, mais si des travaux plus importants sont à prévoir, ce ne sera pas à vous de les assumer.

Achat d’un logement : ce qu’il faut savoir

Si les démarches administratives liées à l’achat d’un bien sont plus lourdes que celles liées à la location, être propriétaire présente tout de même beaucoup d’avantages… À commencer par le fait d’être chez vous dans tous les sens du terme ! Vous souhaitez repeindre une pièce en rouge ? Changer la moquette, ou encore agrandir votre séjour en abattant le mur de la cuisine ? Plus besoin de l’autorisation de votre bailleur pour réaliser des travaux. Le propriétaire, c’est vous !

Attention toutefois ! Certains travaux nécessitent des autorisations préalables, que vous achetiez une maison individuelle ou un appartement en copropriété.

Vous pouvez également louer votre logement lorsque vous êtes absent (vacances, déplacement professionnel…) en location saisonnière. Cette pratique n’est par contre pas valable si vous bénéficiez d’un PTZ, d’un prêt conventionné (PC) ou d’un prêt d’accession sociale (PAS) pendant 6 ans.

Enfin, contrairement à la location, acheter vous permet de vous constituer un patrimoine. Selon le type de bien acheté et sa localisation, il vous sera peut-être même possible de réaliser une plus-value en cas de revente.

Bien entendu, l’achat d’un premier logement nécessite souvent d’emprunter et s’accompagne de frais annexes qu’il ne faut pas négliger.

Également à savoir, si vous achetez à deux, vos droits sur le logement diffèrent en fonction que vous soyez mariés, pacsés ou en concubinage. Une rupture aura également un impact sur le partage ou la revente de votre bien immobilier.

Je prépare mon projet

Découvrez aussi