Retour aux articles

Je me protège des vols et intrusions

Quelles sont les indemnités en cas de cambriolage ?

Vous venez de subir un cambriolage ? Après le dépôt de plainte au commissariat, la déclaration à l’assurance est l’étape incontournable pour obtenir d’éventuelles indemnités. Ces dernières varient selon votre contrat d’assurance et l’étendue de vos garanties. Dommages, biens matériels dérobés : découvrez les solutions proposées par les assurances en cas de cambriolage.

Le contrat d’assurance et les garanties en cas de cambriolage

En règle générale, la garantie « vol » comprise dans votre assurance multirisques habitation permet d’être indemnisé des dommages causés lors d’un cambriolage.

Il existe toutefois une nuance, en cas de vandalisme. En cas de serrure cassée pour entrer ou de meuble abîmé pendant le cambriolage, vous pouvez être indemnisé par votre garantie vol. En revanche, si les cambrioleurs ont peint un graffiti sur votre mur ou se sont livrés à tout autre acte de destruction gratuit, c’est la garantie vandalisme qui prend le relais. Vous devez l’avoir souscrite pour obtenir une indemnisation.

Vérifiez également que la garantie vol ne s’accompagne pas d’une clause exclusive. De nombreuses assurances suspendent cette garantie en cas d’absences répétées ou prolongées. Un minimum de jours de présence dans le logement assuré est nécessaire pour faire marcher la garantie.

Bon à savoir : en cas de cambriolage, les compagnies d’assurance peuvent refuser d’indemniser les vols ayant été commis sans effraction.

L’indemnisation des biens matériels cambriolés

La garantie vol couvre l’ensemble de vos biens : les vêtements, les meubles, les appareils électroménagers ou encore les objets de valeurs.

Après avoir adressé une déclaration de vol à votre assureur, vous devez lui fournir une estimation des biens volés, accompagnée d’un maximum de justificatifs. Factures, photos des objets volés ou endommagés, bons de livraison… Ces documents sont étudiés par un expert mandaté, qui effectue un calcul précis du montant du préjudice subi.

En cas de désaccord sur le montant proposé, une contre-expertise peut être demandée.

Une fois la proposition d’indemnisation acceptée, les fonds sont versés dans un délai d’un mois environ. Selon les contrats d’assurance, une franchise ou un plafond de garantie peut être déduit du montant total.

Je me protège des vols et intrusions

Découvrez aussi